Obtenir son CAP petite enfance en candidat libre

petite enfance
Vous avez quitté le cursus scolaire et souhaitez reprendre vos études pour vous réorienter vers le secteur de la petite enfance ? Il n’est jamais trop tard pour réaliser un tel projet et viser l’obtention d’un diplôme. N’attendez plus pour passer le CAP petite enfance candidat libre. On vous dit tout…

Tout savoir sur le CAP Petite enfance ?

Aussi dénommé CAP-AEPE (Accompagnement Éducatif Petite Enfance) depuis la réforme dont il a fait l’objet en 2017, ce diplôme d’État est destiné aux personnes qui accueillent et gardent des enfants jusqu’à l’âge de 6 ans (date d’entrée au CP). Organisé par le Ministère de l’Éducation Nationale, il a pour objectif de former de futurs professionnels qui exerceront dans les structures collectives suivantes :

  • Les crèches
  • Les MAM (Maisons d’Assistantes Maternelles)
  • Les haltes-garderies
  • Les jardins d’enfants
  • Les centres de santé spécialisés dans l’accueil d’enfants

Le diplôme ouvre donc l’accès à divers postes pouvant aller de la structure en accueil collectif ou en milieu familial. Pour la garde d’enfant dans un cadre privé, au domicile des parents ou d’une assistante maternelle, ce diplôme n’est pas requis, mais grâce à son obtention, vous serez considéré(e) comme un agent professionnel dans le domaine de la petite enfance, apte à s’occuper des enfants de 0 à 6 ans. Cet examen également accessible après une formation à distance comme youschool.fr constituera une véritable valeur ajoutée à votre CV.

Pourquoi passer le CAP-AEPE en candidat libre ?

L’examen se passe en général dans un cadre scolaire après deux années de préparation après la 3ᵉ. Le candidat est alors présenté par l’établissement scolaire qu’il fréquente. Il arrive cependant que des personnes sorties du cursus scolaire pour diverses raisons (activité professionnelle, études en parallèle, vie de famille…) souhaitent passer ce diplôme en candidat libre (candidat individuel ou non scolaire). Il s’agit bien souvent :

  • De jeunes qui ne sont plus scolarisés
  • De personnes en recherche d’emploi
  • De salariés en reconversion professionnelle dans le secteur de la petite enfance
  • De salariés qui désirent passer l’examen dans le cadre d’une VAE (validation des acquis et expérience)
  • De personnes habitant loin de structures de formation
  • D’assistantes maternelles en milieu privé qui souhaitent intégrer une structure collective ou monter en compétences.

Toutes ces personnes (majeures) ont donc la possibilité de passer l’examen de l’Éducation Nationale sans avoir suivi de formation dans un établissement physique. Ces futurs candidats se tournent alors vers une formation à distance pour intégrer le programme et se préparer aux épreuves.

Suivre une formation à distance pour l’obtention de l’examen en individuel

Pour tous les étudiants et personnes répertoriées ci-dessus comme ne pouvant suivre un parcours scolaire classique, il existe une solution : la formation à distance qui permet de passer l’examen en tant que candidat individuel ou candidat non scolaire. Les personnes qui choisissent ce cursus profitent d’un enseignement via une plateforme d’e-learning et d’un accompagnement personnalisé par des professeurs. L’apprentissage et les cours sont de qualité aussi bonne qu’en présentiel puisque les formations à distance suivent à la lettre le programme de l’examen tel qu’il est fixé par le Ministère de l’Éducation Nationale. A l’issue de cet enseignement les candidats peuvent passer un examen final à l’issuer duquel ils devront obtenir la moyenne de 10. La formation à distance permet de se préparer aux épreuves à son rythme et de s’adapter à son emploi du temps. Si vous avancez vite dans l’apprentissage, vous pouvez espérer passer votre examen au bout d’un an (durée minimum) au lieu des deux années de formation nécessaires en présentiel. L’examen du CAP-AEPE comporte plusieurs épreuves divisées en deux unités :

Les épreuves générales

  • Français – histoire-géographie, enseignement moral et civique
  • Mathématiques – sciences
  • Prévention santé environnement
  • Langue vivante (facultative)

Les épreuves professionnelles

  • Accompagner le développement du jeune enfant
  • Exercer l’activité en accueil collectif
  • Exercer l’activité en accueil individuel

Pour gagner en expérience en milieu professionnel, les candidats au Certificat d’aptitudes professionnelles Accompagnant éducatif petite enfance ont l’obligation d’effectuer une période de stage de 14 semaines au total réparties en au moins 3 périodes distinctes. Cela concerne aussi bien les candidats présentés par un établissement que les candidats individuels. Des dérogations sont toutefois prévues pour les personnes justifiant déjà d’une expérience professionnelle. Les modalités relatives sont clairement définies sur le site officiel du Ministère de l’Éducation Nationale.

Candidat individuel : comment et quand s’inscrire ?

Vous souhaitez vous présenter au CAP petite enfance candidat libre ? Vous devez vous-même vous inscrire auprès de l’académie affiliée à votre ville de résidence. La période d’inscription est fixée entre le mois d’octobre et le mois de novembre précédent l’examen. (Attention, cela peut différer selon les académies). Les inscriptions à l’examen du CAP sont généralement ouvertes pendant 6 semaines. Passé cette période, vous devrez attendre l’année suivante. Les dates d’examen sont établies par chaque académie. Avant votre inscription, il est conseillé de télécharger le guide du candidat individuel disponible sur le site de votre académie ou du SIEC ( Service interacadémique des examens et concours) si vous résidez en région parisienne. Vous y retrouverez toutes les informations nécessaires à votre inscription en tant que candidat ayant préparé le diplôme par l’enseignement à distance.


Devenir technicien fibre optique : formation, salaire, études
Idée de formations : se spécialiser dans le conseil en image